Audrey Aldo se présente : son parcours et son métier

Le 12 septembre 2017 – En ce début d’année scolaire, nous allons nous intéresser aux débouchés des écoles de commerce et surtout à l’insertion professionnelle de nos anciens euridissiens. Pour ce faire nous avons interrogé Audrey Aldo. Lois Lollia est allé à sa rencontre. Voici le premier épisode de cette nouvelle webserie.

Lois Lollia : Bonjour Audrey, merci d’être venue d’aussi loin pour nous rendre visite. Dans un premier temps peux-tu nous expliquer ton parcours ?

Audrey Aldo : Comme tu le disais, je suis issue de la promo 44 diplômée en 2011 du mastère d’Ingénieur d’Affaires. Cela fait maintenant 6 ans que je travaille en tant que channel sales manager pour une entreprise qui s’appelle CloudBees.

Quel est ton parcours pour intégrer une formation commerce ?

Lois Lollia : J’ai vu que tu avais un parcours scientifique, j’aimerais donc comprendre comment tu as fait cette transition vers le commerce.

Audrey Aldo : En effet, j’ai une grosse compétence technique puisque j’ai commencé mes études dans le domaine des biotechnologies. Malgré le fait que la recherche implique des métiers très précieux, je n’arrivais pas à être épanouie dans ce domaine. L’humain et le contact de l’autre sont deux choses indispensables pour mon métier. C’est pour cela que j’ai choisi de compléter ces compétences techniques par une formation commerce. J’ai donc continué chez Euridis Business School qui s’est imposé comme le choix de prédilection puisque j’associais à la fois la partie technique des hautes technologies et le commerce.

Qu’est-ce qu’un channel sales manager ?

Lois Lollia : Peux-tu nous parler de ton métier ?

Audrey Aldo : Je suis donc channel sales manager Europe. Dans les faits, je suis chargée de mettre en place un réseau de distribution qui va permettre à la société de logiciels d’augmenter sa capillarité sur un territoire. Ainsi, au lieu d’avoir un commercial qui va courir un territoire, nous allons dupliquer les forces en recrutant par équipe de partenaires qui ont eux-même des équipes de commerciaux. Je suis donc chargée de gérer des dizaines d’entreprises qui ont elles-même des commerciaux afin d’augmenter notre force. Il y a donc une centaine de commerciaux dirigée par une seule personne : le channel sales manager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *