Conférence Cognitive Business : l’intelligence artificielle

Conférence Cognitive Business

Le 20 avril dernier s’est tenue la conférence “Cognitive Business et Watson : eldorado ou mirage pour nos affaires ?” Au siège d’IBM France, cet événement a permis d’évoquer un sujet brulant : l’intelligence artificielle.

Organisée en partenariat entre Euridis Business School et IBM, la conférence à suscité l’engouement des invités. Une centaine de participants, ingénieurs d’affaires, managers IT, journalistes étaient réunis, tous venus découvrir ce que nous réserve l’avenir.
ibm-launches-cognitive-business-solutions
L’événement a débuté sur une présentation de Watson, “véritable fer de lance du Cognitive Business” par Xavier Vasques, Directeur Technique d’IBM Systems France. Au programme : un tour d’horizon sur les prouesses technologiques rendues possible par Watson, mais également sur ses promesses business.

S’en est suivie une table ronde, autour de laquelle étaient réunis : Xavier Vasques, Isabelle Kahn, Directrice Commerciale division Serveur IBM France, ainsi que Didier Richard, expert en ventes complexes et Hugues Marguet, expert en environnements IT, tous deux intervenants à Euridis Business School.

Des échanges animés et un public avide d’informations ont poussés les intervenants à approfondir le sujet autour de thèmes tels que l’éthique, la propriété de la donnée, le monde de demain…
En effet, nombreux sont les fantasmes alimentés par cette technologie. Mais chez IBM, on se défend de vouloir remplacer les hommes par des machines, car “le but d’un système cognitif est d’élever l’expertise, Watson est un super assistant personnel” – Isabelle Kahn.

ibm-logo

Cette soirée riche en information s’est terminée par un networking durant lequel les invités on pu échanger et confronter leurs points de vue. Si certains étaient sceptiques avant de le découvrir, Watson n’a laissé personne indifférent.

En marge de cette conférence, ce fut également une occasion pour les Euridissiens de placer leurs cartes (à proprement parler). Une banque de CV a été mise en place pour faciliter les contacts entre IBM et l’école de commerce, et, selon nos sources, cela aurait permis de générer un certain nombre d’entretiens d’embauche… affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *