Oracle accueille une conférence sur l’intelligence artificielle

Oracle a hébergé notre conférence sur les impacts de l’intelligence artificielle dans la société aujourd’hui et les répercussions pour celle de demain.
La table ronde était composée d’une sociologue du digital (Catherine Lejealle) , un chercheur en IA du CNRS (Mehdi Khamassi) ainsi qu’un journaliste IA chez Les Echos ( Rémy Demichelis)
Cette technologie évoluant sans cesse entraîne l’apparition de nouveaux usages et changements comportementaux qui ont été décryptés durant ce débat.
Quatre thèmes ont été abordés et débattus lors de cette conférence d’une heure et demie :

Les usages de l’IA – Espoirs ou dangers ?

Il était important de commencer par un point culturel, démontrer les différentes utilisations possibles de cette technologie dans le monde pour mieux la cerner. On avait pour exemple des IA au service de la médecine ou au contraire au contrôle de populations.

L’IA et la justice – Objectivité ou subjectivité ?

Durant cette deuxième partie, des sujets tels que l’éthique, l’objectivité ont été débattus à travers les propos des intervenants.

Impacts de l’IA sur le marché du travail – Destructeur ou Créateur ?

Une réalité qui s’impose de plus en plus à travers des recherches telle que celle d’Oxford et des évolutions structurelles repose sur les changements apportés par l’IA sur le marché du travail. Une IA peut-elle remplacer un juge ou un médecin? Quels métiers nécessiteront toujours d’un humain pour respecter ses fondements ?

La conscience de l’IA – Mythe ou réalité en approche ?

La dernière partie de ce débat était la plus philosophique et sujet à objections. Cette thématique fait partie intégrante de l’inconscient collectif à travers les livres ou le septième art développant sans cesse des synopsis basés sur le développement de la conscience de l’IA.
Cependant les évolutions de cette technologie au fil des années nous permettent de relancer ce débat intemporel : La machine peut-elle développer une conscience et s’humaniser ?

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce débat en cliquant sur le lien ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *