Ousmane Gadio nous parle des débouchés après Euridis et l’importance du réseau des anciens

Le 10 Avril 2017 – Pour cette webserie, nous nous intéressons à Ousmane Gadio, ancien d’Euridis Business School

Diplômé du mastère ingénieur d’affaires, il est actuellement en poste chez Hewlett Packard Entreprise à Barcelone. En tant que responsable de comptes pour les nations unies au niveau Europe, Moyen-Orient et Afrique, il accompagne de façon transversale toutes les offres de son entreprise (réseau, serveur, stockage et cloud)

Pour ce troisième et dernier épisode, Ousmane Gadio parle aujourd’hui de l’employabilité après Euridis et l’importance du réseau des anciens.

 

Quels débouchés après notre école de commerce ?

“Après Euridis Business School et même dès la fin de mon mastère Ingénieur d’Affaires, j’ai été pas mal sollicité par différentes sociétés en France. Or, j’avais un objectif qui était celui de l’international. J’ai arrêté mon master en octobre et dès novembre j’ai signé mon contrat en m’installant à Barcelone. Sur 17 dans ma promo, j’ai été le dernier à avoir signé mon contrat de travail. Aujourd’hui lorsque nos managers nous sollicitent c’est pour trouver des profils euridissiens c’est à dire : former en un ou deux ans, sur des techniques de ventes complexes et surtout avoir une connaissance du secteur du numérique, de l’innovation et du digital. Mon expérience grâce à l’alternance a largement joué en ma faveur pour trouver un emploi après l’école de commerce.

En terme de communauté d’euridissiens, nous sommes présents partout dans le monde. Si nous regardons, nous sommes présents chez Salesforce à Dublin, chez Oracle à Malaga, à Dubaï chez SAP et Oracle. Ce réseau d’anciens nous permet de partager des opportunités professionnels en France mais également à l’international.”

 

inscription-concours-euridis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *