Interview de Julien SAMY – Ancien Promo 55

Peux-tu nous parler de tes missions actuelles ?

interview-julien-samy-ancien

Je travaille pour une startup américaine, Syncplicity (éditeur de solution de partage et de synchronisation de documents). Depuis mon intégration, il y a plus trois mois, je suis en charge de développer l’activité pour la France et le Benelux. Pour cela j’ai sous ma responsabilité trois collaborateurs : un Commercial sédentaire, un Avant-vente et un Ingénieur service – support)

Comment s’est déroulée ton évolution d’IA grand comptes à Responsable d’une entité chez Syncplicity ?

Ce choix d’évolution a d’une part été motivé par des enjeux financiers plus importants. Depuis ma sortie d’Euridis, il y a quatre ans, cela a également représenté pour moi le moment de prendre un risque en intégrant un éditeur avec une pression et des responsabilités plus fortes.

Syncplicity, c’est aujourd’hui 200 collaborateurs dans le monde. En France l’équipe est par conséquent plus restreinte, ce qui a nécessité une certaine adaptation par rapport à mes expériences professionnelles passées chez EMC et Lenovo. En tant qu’éditeur, les enjeux sont de plus différents et l’ensemble des actions menées pour atteindre les objectifs doivent tenir compte de la stratégie marketing mais aussi de l’impact sur le maintien des postes.

Ce sont autant d’éléments qui ont rendu mon évolution chez Syncplicity challengeante et enrichissante.

logo-syncplicity

En quoi ton passage chez Euridis a pu contribuer à cette promotion ?

L’enseignement proposé par l’école Euridis m’a permis d’avoir des bases fondamentales pour développer mon activité. Le contenu des cours se base sur des actions concrètes, applicables sur le terrain et générateur de résultats. La renommée de l’école chez les partenaires notamment n’est également pas négligeable.
Un conseil pour les futurs IA Euridisiens à venir ?
Donner le meilleurs de soit même dans chacune des missions confiées et tirer un apprentissage de chaque expérience. Il est également important de toujours se remettre en cause dans les échecs mais aussi dans les succès. Etre en capacité d’accepter les remarques, les critiques et d’avoir une réaction constructive. Dans notre métier le réseau est primordial, prenez donc soin de garder une bonne image de vous quel que soit les difficultés rencontrées. Pour finir, l’humilité est le maître mot dans vos échanges avec les autres. En ce qui me concerne je garde toujours à l’esprit le fait qu’on ne conclue jamais une vente seul.

 

Ancien : Olivier Decupper – Promotion n°1 (1993)

Notre promotion n°1 de 1993 a depuis fait une longue route ! Que sont devenus ces étudiants ?

Olivier Decupper – Directeur Général chez Groupe Financier Immobilier
olivier-decupper

Après ma formation chez Euridis, j’ai décidé de quitter le secteur de l’IT à une époque très difficile pour le marché pour finalement créer ma propre société dans le secteur de l’immobilier en 2009.

Que vous a donc apporté Euridis Business School ?

Euridis est une vraie école de vente. Je suis horripilé par les écoles de commerces qui forment au marketing, communication etc… AVANT de former à la vente, car la vente est à la base de tout.

Grâce à Euridis, j’ai pu :
– Acquérir une dizaine d’années d’expériences dans le domaine de l’IT et plus spécifiquement dans les solutions de gestion des entreprises.
– Naviguer dans différents environnements
– Apprendre à mener des entretiens
– Surtout développer mes compétences dans un domaine (la vente) qui me sert toujours aujourd’hui même si je ne suis plus commercial à proprement parler.
-Conseil/ Prise de conscience : Les étudiants doivent prendre conscience qu’Euridis apporte certes un diplôme mais au-delà de cela, la maîtrise d’un métier. Les étudiants doivent être sensibles à ce point.

Le métier d’Ingénieur d’Affaires est un TREMPLIN pour la suite, quel que soit le domaine que nous rejoignons de par la capacité à mener des entretiens, savoir écouter, gérer des projets, vendre, se créer et entretenir un réseau…

Même si je ne suis plus dans le secteur, la vente dans l’immobilier et l’IT ont des points communs notamment :
Cycle de vente assez long
La joie d’une BELLE VENTE, dans le sens où « nous vendons à un particulier ce qu’il achètera certainement de plus couteux dans sa vie (un ou plusieurs logements).

Ancien : Christophe Malbezin – Promotion n°1 (1993)

Notre promotion n°1 de 1993 a depuis fait une longue route ! Que sont devenus ces étudiants ?
Christophe Malbezin, Entrepreneur et Dirigeant Associé, Décideom
christophe-malbezin
Ancien Ingénieur d’Affaires puis Entrepreneur depuis 2002, Christophe est actuellement Dirigeant / Associé de plusieurs sociétés dans le monde des technologies de l’information : DECIDEOM, DECIDEIS, Zelig Consultants.

Comment avez vous été amené à créer votre entreprise ?

Je n’ai pas toujours eu en tête de créer ma société. C’est l’opportunité qui s’est présentée à moi. J’avais selon moi, fait le tour du secteur, en passant dans de nombreuses grandes entreprises au cours de mon parcours : IBM, Sopra, Logica… le modèle de ses grandes boîtes ne m’attirait plus. J’ai donc décidé de créer ma propre entreprise.
J’ai depuis crée plusieurs structures à partir de 2002.”

En quoi votre formation d’Ingénieur d’Affaires vous a aidé dans l’Entrepreneuriat ?

“Aujourd’hui, mes missions sont variées. Je définis la stratégie de la société, je la pilote et la décline auprès des équipes. Je ne fais presque plus de vente pure et dure même si je gère encore quelques comptes en direct. J’ai une équipe de six commerciaux qui gèrent le commerce en tant que tel.
Ce qui m’a aidé ? plusieurs éléments, notamment et surtout le réseau. Quant à la formation chez Euridis, elle m’a apporté cette fibre commerciale qui aide à nouer des contacts et donc se créer du réseau. “

Parcours d’Anciens : Se faire embaucher avant d’être diplômé, c’est possible avec l’école Euridis !

Paris, le 23 juillet 2012 – Euridis, Ecole Supérieure de Commerce des Hautes Technologies présente les résultats de sa promotion sortante et dresse le portrait de deux étudiants admirables diplômés en 2011.

Une nouvelle année scolaire s’est écoulée et l’école Euridis est fière d’annoncer son bilan annuel 2011.
Avec 6 nouvelles promotions diplômées cette année pour un niveau Bac+4 reconnu par l’Etat, cette école spécialisée ne cesse d’accroître son taux de réussite et son réseau de partenaires.
L’Ecole a également créée deux nouvelles formations reconnues par l’Etat : bac+3 et bac+5 pour s’aligner sur le système européen LMD.

Les étudiants en dernière année inscrits sur les réseaux sociaux professionnels sont très sollicités par les entreprises ou les cabinets de recrutement. Grâce à une formation spécialisée complétée d’une expérience professionnelle de longue durée, les cours proposés par Euridis sont très reconnus sur le secteur des Hautes Technologies.
Contrairement à la majorité du marché du travail en France, les métiers du commerce sont parmi les rares métiers à ne pas souffrir en cette période de crise économique. A l’inverse, il continue de se développer de jour en jour et les employeurs réalisent l’importance d’une force commerciale compétente et spécialisée NTIC pour être concurrentiel.

En effet, l’étude réalisée sur l’employabilité il y a quelques semaines montrait que 93% des étudiants d’Euridis trouvent un emploi en CDI dans les 3 mois après la fin de la formation. Par ailleurs, environ 60% des jeunes diplômés choisissent de poursuivre leur carrière en CDI dans leur entreprise d’accueil avec un salaire d’entrée très intéressant : 41.701 Euros/an en moyenne pour les jeunes diplômés. Les 40% restants ont accepté d’autres propositions d’entreprises concurrentes.

Euridis-business-School--

Deux jeunes diplômés du Master pro Ingénieur d’Affaires de l’école Euridis ont particulièrement retenu l’attention des employeurs et membres de l’équipe pédagogique de l’Euridis.

Simon Berna, Responsable commercial MCNEXT Centre-Est, diplômé d’Euridis.

« Pour moi, l’alternance est en soi un premier grand pas dans le monde du travail. Lorsque j’ai été embauché en apprentissage, je n’ai jamais été considéré comme un stagiaire, mais bien comme un salarié qui participait au développement du CA de la société. »

Ancien étudiant Euridis passionné par les métiers du commerce, Simon a été recruté en alternance grâce à la cooptation au sein d’une SSII spécialisée en technologies Microsoft, MCNEXT, à un poste d’ingénieur d’affaires. Après un parcours de deux ans en alternance réalisé avec succès, cet étudiant a été embauché en CDI directement à la fin de sa formation au sein de sa société d’accueil. MCNEXT lui a proposé d’ouvrir et de développer la première agence du groupe à Lyon à un poste de Responsable d’agence. Bien que chassé à de nombreuses reprises par des entreprises qui lui proposait des postes similaires avec des salaires et avantages plus attractifs, Simon a choisi de rester dans l’entreprise qui lui a permis d’évoluer et de faire ses preuves.
Selon lui, les métiers du commerce sont parmi les plus enrichissants et diversifiés.

Julie Voidye, Ingénieur d’Affaires chez Osiatis Paris, diplômée d’Euridis.

« Sur les quatre derniers mois de mon apprentissage, j’ai connu de nombreuses sollicitations : plus de 5 cabinets par jour, ainsi que des grandes sociétés. L’école nous apporte beaucoup de visibilité sur le marché, ce qui est très apprécié. »

Diplômée en 2011 de l’école Euridis, Julie a suivi une formation alternée au sein de la société Osiatis.
Recrutée en alternance lors d’un job dating organisé à l’école, Osiatis l’a embauchée pour la gestion du renouvellement des contrats de maintenances, à un poste d’ingénieur d’affaires.

Elle a appris son métier durant deux années, et elle a permis à l’entreprise d’obtenir plus de 2 millions d’euro de renouvellement de maintenance et environ 350 000 euros de projet signés. Bien que très sollicitée par des entreprises concurrentes, c’est dans son entreprise d’accueil que Julie décide de signer un CDI. Aujourd’hui, elle occupe un poste d’ingénieur d’affaires chez Osiatis et est très satisfaite de l’ambiance de travail, de ses missions, mais aussi sa rémunération.

Pour plus d’informations :
www.euridis-ecole.com