L’importance de l’ingénieur d’affaires dans le secteur de l’IT

Le métier d’ingénieur commercial spécialisé dans les nouvelles technologies (ou ingénieur d’affaires IT) a le vent en poupe. Il est plébiscité par les entreprises de services du numérique (ESN), d’après une récente enquête du syndicat professionnel Syntec Numérique. Quelles sont les compétences nécessaires ? A quel salaire peut prétendre un ingénieur commercial ? Quelle formation faut-il envisager ?

ingenieur-affaires

Définir un métier technique

Les ingénieurs d’affaires IT jouent un rôle prépondérant au sein des entreprises du secteur numérique. Sans eux, la vente de produits numériques, de solutions informatiques ou d’applications ne serait pas possible. Outre le profil commercial, l’ingénieur d’affaires doit posséder de solides compétences techniques pour convaincre ses clients. La maîtrise d’outils et de solutions informatiques liés au secteur du numérique, du digital et de l’innovation est donc un atout très apprécié. L’ingénieur d’affaires spécialisé doit également être à l’aise avec les principaux CRM (logiciels de suivi client et de gestion des contacts).

Ses principales fonctions consistent à :

  • réaliser une analyse des besoins clients de l’entreprise
  • mettre en forme des propositions commerciales attractives
  • gérer le portefeuille clients de l’entreprise
  • répondre à des appels d’offres
  • suivre les besoins des clients
  • réaliser une veille sur les produits numériques, informatiques, liés au marché qu’il représente
  • développer la clientèle de l’entreprise (négocier, prospecter, anticiper les besoins)

La formation idéale pour devenir ingénieur commercial

Exerçant un métier à la fois technique et relationnel, l’ingénieur d’affaires est généralement spécialisé dans son domaine d’intervention. Il doit en effet être à même d’effectuer des propositions commerciales, d’argumenter sur l’intérêt et la qualité des produits et solutions proposées, convaincre et négocier.

Le Mastère professionnel Ingénieur d’affaires (Bac + 5) proposé par l’Euridis Business School allie l’apprentissage de connaissances techniques et de pratiques commerciales. La formation en alternance allie formation théorique et mise en pratique des connaissances sur le terrain, à travers des stages en entreprise. Trois spécialisations sont proposées : Business Developer (2 ans), Vente de solutions digitales (2 ans) ou MBA ingénieur d’affaires (1 an).

Ingénieur commercial : un métier très recherché

Les entreprises peinent à recruter des candidats bien formés. Selon une étude réalisée par le Syntec numérique en 2016, les ingénieurs commerciaux font ainsi partie des profils professionnels les plus recherchés dans le secteur des ESN. Il reste pourtant boudé par les jeunes diplômés. Les entreprises ont généralement affaire soit à des profils de commerciaux, soit à des profils d’ingénieurs. Ce qui ne répond pas forcément à leurs attentes.

Quel salaire pour les ingénieurs d’affaires IT ?

Les ingénieurs commerciaux perçoivent un salaire compris entre 2 000 et 3 600 € nets/mois en début de carrière professionnelle. Après trois ans d’exercice, ils peuvent prétendre à 3 600 € et jusqu’à 5 500 €/mois.

97 % des jeunes diplômés d’Euridis Business School issus du cursus Mastère professionnel Ingénieur d’affaires trouvent un CDI dans les 3 mois qui suivent la fin de leur formation.

 

inscription-concours-euridis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *