Le growth hacking c’est quoi ? Cela consiste à activer la croissance d’une entreprise de façon accélérée. Le Growth Hacker optimise et automatise tous types de tâches pour faire mieux, plus vite et plus loin grâce à des techniques marketing et digitales innovantes pour les entreprises à la recherche de croissance forte.

Le  concept de « growth hacking » est un concept qui arrive tout droit des Etats-Unis. Toutes les actions et expérimentations d’un Growth Hacker sont mises en place pour favoriser la croissance rapide d’une entreprise, grâce à des pratiques de marketing digital innovantes avec un minimum de ressources financières .

Les missions d’un Growth Hacker

Le Growth Hacking s’applique à tous les niveaux de l’entreprise : Commercial, Digital, Marketing, SAV … Pour générer un maximum de clients et réaliser des profits sur un produit / service, le Growth Hacker sera amené à réaliser les missions suivantes via plusieurs leviers : 

  • Acquisition pour attirer une audience et clientèle plus grande (emailing, SEO, relations de presse, partenariats)
  • Activation pour rendre le visiteur actif sur le site (créer un compte, cliquer sur les boutons call to Action, etc.)
  • Rétention pour faire revenir le visiteur, améliorer la satisfaction client et la fidélisation
  • Engagement pour faire en sorte que les visiteurs en invitent d’autres via ses partages sur réseaux sociaux, invitations par emails…
  • Monétisation pour optimiser les ventes, augmenter le chiffre d’affaires et le bénéfice

Ce phénomène de croissance accélérée s’est principalement observée dans les start-ups et chez certains pureplayers du web, réussissant à engendrer une hausse spectaculaire de leur CA, en grande majorité grâce aux ressources disponibles sur internet. On peut citer Hotmail, Paypal, Airbnb, Uber, Tesla, Youtube, Instagram ou encore Birchbox qui sont aujourd’hui des Business Success Story et des exemples de réussite, et chacun d’entre eux a utilisé la stratégie de Growth Hacking.

La différence entre Growth Hacker et Webmarketer

Bien que le webmarketer et le growth hacker partagent les mêmes techniques pour réaliser leur objectif de croissance de clientèle et d’augmentation des ventes, la nuance entre ces deux professionnels se situe en termes de temps et d’argent. En effet, webmarketer met en place sa stratégie marketing sur une année entière avec une enveloppe budgétaire annuelle. Contrairement au Growth Hacker, qui représente un état d’esprit particulier : la croissance la plus rapide et efficace possible. Ce challenger dispose donc d’un temps d’action et une budget limité pour réaliser ses objectifs.

Cette façon d’aborder la croissance et de performance d’une entreprise est particulièrement prisée par les start-ups et a permis le développement foudroyant d’Hotmail, Dropbox ou AirBnB. Le Growth Hacker a ainsi permis de propulser des start-ups à un niveau international.

Les qualités pour devenir un Growth Hacker 

Le growth hacker a une fonction très large, c’est un technophile, un marketer, un créatif et un data analyst qui engendre des champs d’actions très variés, du webdesign à la rédaction de contenu web, en passant par le développement et l’analyse du trafic web. Il se tient au courant des tendances. Il devra être polyvalent, organisé, méthodique et rigoureux pour gérer tous ses projets de croissance, qu’il devra par la suite analyser, mesurer, suivre grâce à son esprit critique et ROIste.

Vous avez toutes les qualités réunies pour devenir Growth Hacker : postulez à nos offres d’alternance ou de stages et débutez votre Bachelor Pro Marketing Digital et Commercial en alternance.

Les évolutions professionnelles d’un Growth Hacker 

Le métier de Growth Hacker mêle le développement technique et marketing, alors plusieurs perspectives d’évolution s’offre à lui. LE GH pourra évoluer sur des postes de :

  • Responsable Acquisition, où il sera chargé de la coordination des différents canaux d’acquisition (online & offline) pour maximiser sa croissance de l’entreprise
  • Responsable Expérience Client, pour optimiser l’ergonomie d’un site web pour une meilleure expérience client
  • ou encore Directeur de produit web/digitaux, Directeur Commercial, Directeur e-Commerce/Digital

Quel est le salaire d’un Growth Hacker ?

Le salaire d’un Growth Hacker varie en fonction de plusieurs critères : tout d’abord ses compétences ainsi que ses années d’expérience, ses succès antérieures mais également le type et la taille de la structure où il exerce. En début de carrière, le Growth Hacker junior débute avec 30 000 euros par an, de 45 à 50 000 euros pour le confirmé et jusqu’à 65 000 euros pour le senior, expert dans le growth hacking.

Les diplômes pour devenir Growth Hacker

Vous pouvez vous tourner vers le Bachelor Pro Marketing Digital et Commercial d’Euridis, qui vous apprendra comment établir une stratégie digitale etc commerciale ainsi que la mise en place de l’ensemble des éléments de suivi et de maîtrise de la performance.

Notre école de commerce assure la reconnaissance de ses titres et bénéficie également d’une forte attractivité vis-à-vis des entreprises. Cette formation en Bachelor Marketing digital et commercial en alternance vous permettra d’obtenir un savoir faire pratique et des compétences professionnalisantes, fortement appréciées et recherchées qui feront la différence lors de votre accession au monde du travail.