Le responsable des ventes à l’international est chargé du développement des ventes sur les territoires dont il a la charge. Il/Elle conçoit la stratégie commerciale et sa mise en œuvre avec des équipes de commerciaux/vendeurs pour augmenter les parts de marché de son entreprise à l’international.

Quelque soit la taille de l’entreprise, TPME, PME, et même grande entreprise, l’extension vers les marchés étrangers est devenue un objectif indispensable dans ce contexte mondialisé et digitalisé. Pour commercialiser ses produits ou solutions à l’étranger, l’entreprise fait appel aux compétences très recherchées du responsable des ventes à l’international, métier en pénurie. Il prospecte, développe et suit sa clientèle au cours de déplacements fréquents à l’étranger.

Les missions d’un International Sales Manager

  • Identifier les opportunités d’affaires et anticiper les besoins du marché 
  • Élaborer et mettre en place la stratégie commerciale de son territoire
  • Proposer des offres commerciales adaptées à la culture et aux spécificités de chaque pays
  • Propsecter, négocier avec les clients et partenaires pour développer les ventes
  • Assurer le respect des réglementations du commerce international.

Les évolutions professionnelles d’un Responsable des ventes à l’international

Après quelques années d’expérience, le Responsable des ventes à l’international peut évoluer vers un poste d’encadrement : Directeur(rice) logistique, Directeur(rice) de plateforme logistique, Directeur(rice) achats. Le Responsable des ventes à l’international peut également évoluer vers une orientation de conseil en tant que Consultant(e) logistique par exemple.

Les qualités pour devenir un Responsable des ventes à l’international

Pour devenir Responsable des ventes à l’international, de nombreuses qualités sont requises. En tant qu’International Sales Manager, vous devriez avoir une grande connaissance de son entreprise, ainsi que les cultures étrangères où il devra envisager de déployer sa stratégie commerciale. Vous serez mobile pour effectuer vos déplacements à l’étranger. Vous devrez faire preuve d’une excellente autonomie, organisation et rigueur. Le sales manager à l’international se doit de maîtriser la langue officielle du business l’anglais voire plusieurs autres langues. Il/Elle devra faire preuve de résistance au stress durant une période de forte activité.

Vous avez toutes les qualités réunies pour devenir Responsable des ventes à l’international : postule à nos offres d’alternance ou de stages.

Quel est le salaire d’un Responsable des ventes à l’international ?

Le salaire moyen du Responsable des ventes à l’international est de 59 000€ annuel en France. En tant que débutant, le Sales manager international pourra atteindre facilement une rémunération environnant 39 000€ par an et jusqu’à 70 000€ par an pour un(e) Sales manager international confirmé.

Les avantages du Responsable des ventes à l’international

  • Poste à responsabilités
  • Déplacements à l’étranger réguliers
  • Forte employabilité
  • Rémunération élevée.

Les diplômes pour devenir Responsable des ventes à l’international

A la sortie de votre Bac, vous pouvez vous tourner vers nos BTS Commerce International, ou notre Bachelor Vente et Négociation commerciale – Programme Grande Ecole. Ces cursus vous apprendront comment établir une stratégie de vente à l’international ainsi que la mise en place de l’ensemble des opérations logistiques, commerciales et managériales pour assurer vos missions en tant qu’International Sales Manager.

Vous êtes titulaire d’un Bac+2, intégrez notre Bachelor Vente et Négociation Commerciale en un an. Diplômé(e) d’un Bac+3, le Master International Business Manager sera la voie royale pour vous former au métier de Responsable des ventes à l’international. Le Master Ingénieur d’Affaires peut également vous permettre d’accéder à ce métier à forte tension.

Notre école de commerce assure la reconnaissance de ses titres et bénéficie également d’une forte attractivité vis-à-vis des entreprises.

Nous formons chaque année 2500 étudiants dans toute la France, à des métiers et secteurs qui ne connaissent pas le chômage.