Le Traffic Manager développer et d’optimise tous les leviers d’acquisition de trafic qualifié sur le site web, par différentes méthodes pour améliorer la visibilité du site, générer un maximum de visiteurs et augmenter le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Les métiers du web évoluent à grande vitesse. Ces changements sont liés à la forte évolution des nouvelles technologies et la croissance des usages du web et du mobile. De ce fait, de nouvelles compétences se développent et créent ainsi de nouveaux métiers dont le Traffic Manager fait partie.

Les missions du Traffic manager

Expert du web et du marketing, le traffic manager conçoit, met en place et suit les résultats des actions du plan d’action de la stratégie digitale. Le traffic manager a pour objectif de donner plus de visibilité à une entreprise, faire la promotion d’un produit/service. Il est chargé de la stratégie d’acquisition du site internet de l’entreprise. Son travail consiste à démarcher des clients via le web.

Pour prospecter et acquérir des leads (clients potentiels) sur le web, il est essentiel que le Traffic Manager mette en place une stratégie d’acquisition efficace sur le web. Différents moyens s’offrent à lui :

  • Stratégie de SEO (référencement naturel du site via du contenu)
  • Stratégie de SEA (référencement payant)
  • Publicité sur le web  (Display, RTB, Programmatique, Affiliation…)
  • Publicités payantes sur les réseaux sociaux : Social Ads (ayant pour objectif de rediriger sur le site)

Il analyse les clics des utilisateurs, le temps passé sur les pages, les mots tapés pour connaître les habitudes des internautes et adapter ses actions.

Il présente régulièrement les résultats de son travail (sous forme de tableaux de bord, de chiffres de fréquentation, de statistiques…).

La différence entre Traffic manager et Community manager

Les missions du Traffic manager sont complémentaires à celles du Community Manager, qui a des missions et objectifs similaires. Le community manager est chargé du développement et de l’animation des réseaux sociaux, tandis que le traffic manager sera à l’origine de la stratégie et la gestion des autres canaux d’acquisition sur le web, comme les leviers payants, le SEO, le SEA…

Les qualités pour devenir Traffic manager 

Culture web, connaissance du marché, veille permanente
Polyvalent et organisé
Créativité, et adaptabilité
Sens de l’analyse, esprit critique
Esprit d’analyse et ROIste, intérêt pour les chiffres
Maîtrise des outils digitaux

Quel est le salaire d’un Traffic Manager ?

  • Entre 28 000€ et 40 000€ pour une expérience de 3 à 5 ans (profil junior)
  • Jusqu’à 60 000€ par an pour un Traffic Manager plus expérimenté (profil senior) 

Les diplômes pour devenir Traffic Manager

Pour devenir Traffic Manager, vous pouvez accéder au Bachelor Pro Marketing Digital d’Euridis en alternance, qui vous apprendra à établir une stratégie digitale. Spécialisée dans la vente BtoB de haut niveau et le marketing digital, notre école de commerce assure la reconnaissance de ses titres mais également un savoir-faire technique important aux yeux des entreprises. Cette formation en alternance vous permettra de réaliser une formation pratique et professionnalisante très recherchée sur le marché du travail.