Ingénieur d’Affaires : une profession prisée par les entreprises

Ingénieur d’Affaires : une profession prisée par les entreprises

Paris, 28 août 2013 – Euridis, école supérieure de commerce spécialisée en vente pour le secteur des Hautes Technologies présente le métier d’Ingénieur d’Affaires, une profession de plus en plus recherchée par les entreprises sur un marché de l’emploi fragilisé, surtout pour les jeunes diplômés.

metier-ingenieur-affaires-euridis

Le nombre d’étudiants diplômés d’écoles supérieures au chômage en 2013 a atteint un seuil très élevé voire même historique avec 61% sans emploi. Le constat est alarmant pour ces jeunes professionnels plein d’ambition confrontés à des entreprises qui recrutent de moins en moins en CDI. En effet, seulement 22% des diplômés ont signé ce contrat, au terme de leurs études.

Le commerce, un métier qui recrute même en temps de crise

Les fonctions commerciales contrairement à de nombreux métiers sont en expansion en cette période de crise économique et représentent un des secteurs qui recrute le plus.
« Les fonctions commerciales sont aujourd’hui celles sur lesquelles on recherche encore du monde, où il n’y a pas de gel d’embauche », explique Pierre-Yves Grangier, manager exécutif du cabinet de conseil en recrutement Michael Page.

« Il y a actuellement 120.000 postes de commerciaux à pourvoir comptabilisés par Pôle Emploi. La réalité est probablement bien plus importante encore », souligne également Evelyne Platnic-Cohen, créatrice de la société de formation Booster Academy.
En effet, le métier d’Ingénieur d’Affaires bénéficie d’une très forte demande, notamment de la part des entreprises spécialisées sur le marché IT.

Des fonctions valorisées en entreprises

Les fonctions commerciales sont vitales pour les entreprises et c’est pourquoi l’école Euridis a dédié sa formation à ce métier. Le commercial participe activement à l’évolution du chiffre d’affaires de l’entreprise. Les postes de commerciaux sont souvent des postes valorisés et privilégiés qui représentent un important centre de coût pour grand nombre d’entreprises.

FOCUS : Le métier d’Ingénieur d’Affaires en Hautes Technologies

Spécialisé sur le secteur IT, l’Ingénieur d’Affaires est particulièrement recherché. Ces commerciaux BtoB de haut niveau possèdent de nombreuses compétences qui les rendent indispensables. Ils sont formés dans des sociétés de services à des techniques de ventes complexes, sont spécialisés sur un secteur et comprennent les aspects techniques des services et produits qu’ils vendent.
Cette fonction est l’une des plus demandées parmi les fonctions commerciales. Ce métier ne connaît pas la crise, il profite même du renfort des forces commerciales en période économique difficile pour se développer.

Un niveau de rémunération attractif

Le niveau de rémunération est très élevé (41 700€ en moyenne à la sortie d’Euridis – 50 400€ deux ans après) et le marché de l’emploi dans le secteur des hautes technologies est en demande constante de commerciaux avec une forte possibilité d’évolution pour les jeunes diplômés (93% des diplômés d’Euridis signent un CDI dans les 3 mois suivant la formation).

Un métier stratégique

Les Systèmes d’Information et le Numérique sont aujourd’hui au cœur de la stratégie et de la compétitivité des entreprises. L’Ingénieur d’Affaires doit être en mesure de comprendre les besoins de son client (son activité, ses problématiques internes, ses enjeux etc.) et lui proposer ou construire le produit ou la solution adaptée.

Un métier à forte responsabilité

L’Ingénieur d’affaires négocie en général des affaires de plusieurs milliers voire millions d’euros.
Les jeunes cadres Ingénieurs d’Affaires ont très vite d’importantes responsabilités et une grande autonomie. Ils deviennent rapidement responsables de grands comptes et négocient avec des interlocuteurs de haut niveau sur des budgets importants.

Un métier au cœur des projets

Pour construire le produit ou la solution adaptée aux besoins de son client, l’Ingénieur d’Affaires travaille en collaboration avec des avant-ventes (développeurs informatiques, intégrateurs), des consultants, le directeur commercial etc.
Il représente la clé de voute du projet en tant qu’interlocuteur entre le client et l’équipe projet. Sa compréhension technique lui permet de travailler en liaison permanente avec la direction technique, ainsi qu’avec les équipes chargées de la réalisation du projet.

Depuis plus de 20 ans maintenant, Euridis bénéficie d’un savoir-faire éprouvé en formant au métier d’Ingénieur d’Affaires pour le secteur informatique et télécom.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *