Enquête d’insertion des diplômés 2013

Paris, le 7 octobre 2013 – Euridis, Ecole Supérieure de Commerce des Hautes Technologies a mené une nouvelle étude concernant l’employabilité de ses diplômés des promotions 2012. Malgré une conjoncture difficile, les diplômés d’Euridis tirent leur épingle du jeu en affichant un taux d’employabilité record et des niveaux de rémunération particulièrement attractifs.

Une recherche d’emploi rapide et des contrats à durée indéterminée

Ces dernières années les salaires et embauches à la sortie d’un cursus école de commerce généraliste ont baissé dans de nombreux secteurs. La proportion d’étudiants diplômés de grandes écoles n’ayant pas trouvé d’emploi augmente d’années en années (selon l’Enquête d’insertion 2013 de la conférence des Grandes Ecoles). D’après les derniers chiffres publiés en juin 2013, un jeune sur cinq issu d’une école de commerce serait encore à la recherche d’un emploi huit mois après l’obtention de son diplôme.

insertion-professionnelle-euridis

Cependant, malgré la crise, les formations en alternance facilitent l’insertion sur le marché du travail. La grande majorité des diplômés d’Euridis de la promotion 2012 ont signé un CDI.
81% des diplômés Euridis ayant intégré le marché du travail ont directement signé un CDI.

Mieux encore, la part des diplômés ayant signé un CDI en moins de 3 mois après la fin de la formation a augmenté pour passer de 93% en 2011 à 97% en 2012.
Cela démontre la facilité des diplômés de cette formation à trouver un emploi.

contrat-sortie-euridis

Une rémunération supérieure à la moyenne

Côté rémunération, les chiffres sont tout aussi attractifs car en moyenne, les jeunes professionnels issus d’Euridis bénéficient d’un revenu annuel supérieur à 41 500€. Il est légèrement inférieur à l’année passée (41 700€ en 2011) mais largement plus élevé que les salaires de sortie des diplômés de grandes écoles de commerce qui sont en moyenne de 36 500€.

Différentes raisons expliquent le haut niveau de rémunération à la sortie d’Euridis

  • L’alternance : Les jeunes diplômés d’Euridis terminent leur formation avec 2 ans minimum d’expérience professionnelle qu’ils ont accumulée durant leur alternance. Ils sont déjà expérimentés et peuvent prétendre à des niveaux de salaire intéressants.
  • Les métiers du commerce sont généralement bien rémunérés, calculés en termes de Package Fixe + Variable.
  • Le métier d’Ingénieur d’Affaires et de commercial BtoB est une profession très prisée par les entreprises du secteur des Hautes Technologies.
  • Les Hautes Technologies est un secteur porteur qui peut dégager d’importantes marges, ce qui se répercute dans la rémunération des commerciaux.

evolution-remuneration-moyenne-euridis

Une évolution importante et rapide des salaires

Les salaires évoluent rapidement entre 6 mois et 1 an après la sortie de l’école. Les diplômés 2012 en CDI voient en moyenne leur rémunération globale augmenter de 7% dans leur première année d’emploi.
evolution-salaire-euridis

Une formation orientée « métier » et un secteur attractif

Le secteur des Hautes Technologies offre de réelles possibilités de carrière aux Ingénieurs d’Affaires formés chez Euridis. Si bien que 97% des diplômés restent fidèles à ce secteur après leurs études.

Depuis plus de 20 ans, Euridis bénéficie d’un savoir-faire éprouvé en formant au métier d’Ingénieur d’Affaires pour le secteur des Hautes Technologies. Les formations d’Euridis ne connaissent pas la crise.

Retrouvez l’étude d’employabilité 2012 d’Euridis sur le site www.euridis-ecole.com .

A propos d’EURIDIS

21 ans d’existence
une école leader sur la formation du métier de Commercial BtoB spécialisé dans le secteur des Hautes Technologies : Chargé d’Affaires et Ingénieur d’Affaires
un cursus 100% en alternance
9 promotions et 250 étudiants formés par an

Ecole Euridis Paris
Quartier d’affaires et universitaire de la Plaine St Denis
62 rue du Landy
93210 La Plaine Saint-Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *